Médecine Prophétique et Naturelle.
Salam Alykoum
Bienvenue notre site. Nous vous invitons a vous connecter, et a vous inscrire si cela n'a pas encore été fait, afin de pouvoir accéder aux rubriques de notre site car le contenu est invisible pour les non inscrits

L’union dans l’accord et l’excuse dans le désaccord (ikhwan)

Aller en bas

L’union dans l’accord et l’excuse dans le désaccord (ikhwan)

Message par Admin le Sam 14 Mai - 17:21


L’union dans l’accord et l’excuse dans le désaccord




Il a été demandé à SHeikh Sâlih al-Fawzân (qu'Allâh le préserve) ce qu'il disait d'un homme qui appelle dans les assises publiques et encourage les gens sur un fondement qui dit : « Nous nous rassemblons concernant ce sur quoi nous sommes d'accord, et nous nous excusons concernant ce sur quoi nous sommes en désaccord. » Et cet homme appelle à cela à la télévision et dans les rassemblements ?

Ce fondement est un fondement propre au groupe des frères musulmans, et celui-ci est bien connu.
L'auteur de cette parole est Hassan al-Bannâh qui était à la tête du groupe des frères musulmans. Ce fondement est un fondement caduc.
Comment pouvons-nous nous rassembler sur les choses sur lesquelles nous sommes d'accord, et nous excuser concernant celles où nous sommes en désaccord ?
Et quand les gens sont en désaccord sur la croyance ! Est-ce que nous allons nous excuser pour cela ?
Nous allons alors nous rassembler avec les adorateurs des tombes et les Soufis !
Cela est un fondement contradictoire, car il n'est jamais possible de se rassembler dans le désaccord !
Il faut obligatoirement la conformité dans la croyance, le dogme de pensées, le cheminement spirituel et la méthodologie. Le rassemblement n'est pas possible quand nous sommes en désaccord. Cela est leur règle qu'ils fredonnent et qu'ils appellent être une règle en or.

Pourquoi est-ce qu'ils ne disent pas :
« Dis : "Ô gens du Livre, venez à une parole commune entre nous et vous : que nous n'adorions qu'Allâh, sans rien Lui associer, et que nous ne prenions point les uns les autres pour seigneurs en dehors d'Allâh". » [1]

Une parole commune basée sur l'Unicité d' Allâh qui était une seule (parole) entre les arabes et les étrangers, entre les anciennes communautés et leurs contemporains. Allâh - Ta'âla - dit :
« Certes, cette communauté qui est la vôtre est une communauté unique, et Je suis votre Seigneur. Adorez-Moi donc. » [2]
L'excuse acceptable dans le désaccord (ou divergence) est lorsque le désaccord est lié à un effort d'interprétation
[3].
Se rassembler sur nos accords et nous excuser sur nos désaccords est sans aucun doute une parole caduque. Il est obligatoire de se rassembler sur le Livre d'Allâh et la Sounnah de Son Envoyé. Et ce sur quoi nous divergeons, nous devons le ramener au Livre d'Allâh et la Sounnah de Son Envoyé.
Nous ne pouvons pas nous excuser les uns les autres en restant ainsi sur le désaccord. Au contraire, nous devons ramener cela à ces deux sources.
Lorsque l'union se fait sur la vérité, nous devons la prendre. Et lorsque cela se fait sur l'erreur, nous devons revenir sur cette erreur. Voilà ce qui est obligatoire pour nous. Et la communauté ne doit pas restée sur le désaccord.
Il se peut que ceux qui appellent à rester sur le désaccord rappellent le hadîth qui dit :
« Le désaccord de ma communauté est une miséricorde », c'est un hadîth rapporté certes, mais qui n'est pas authentique. [4]
Car le désaccord n'est aucunement une miséricorde, le désaccord n'est qu'une cause du châtiment d'Allâh.

Allâh - Ta'âla - dit :
« Et ne soyez pas comme ceux qui se sont divisés et se sont mis à disputer, après que les preuves leur furent venues, et ceux-là auront un énorme châtiment. » [5]

Le désaccord éparpille les cœurs et divise la communauté. Il n'est pas possible que la personne qui soit dans le désaccord bénéficie du secours et de l'aide des gens. Au contraire, il perdure entre eux la haine et l'animosité dues à
leurs divisions et partis, et ils ne peuvent entre eux s'entraider dans cette situation
[6].

Notes [1] Coran, 3/64
[2] Coran, 21/92
[3] Kitâb « al-Idjâbât al-Mouhimmah fîl-Machâkil al-Mouslima » du SHeikh Sâlih al-Fawzân, p.225
[4] SHeikh al-Albâni (rahimahullâh) dit que ce hadîth n'a aucun fondement.
[5] Coran, 3/105
[6] Kitâb « Silsilatou Charh ir-Rassâ-îl » du SHeikh Sâlih al-Fawzân, p.20-21
copié de manhajulhaqq.com

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan
http://3ilm.char3i.over-blog.com/article-30488011.html
roqyaetmedecinedouce.forumactif.com




Dernière édition par Admin le Ven 3 Juin - 15:47, édité 3 fois

Admin
Admin

Messages : 835
Date d'inscription : 06/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’union dans l’accord et l’excuse dans le désaccord (ikhwan)

Message par Admin le Ven 3 Juin - 15:47

Salam Alykoum
Publié le 03/06/2011

Admin
Admin

Messages : 835
Date d'inscription : 06/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum